peinture murs et plafonds

Mûrs et plafonds

Peinture

PRÉPARER ET CHERCHER LA TEINTE

 

La préparation

des fonds

Sur d’anciens enduits à repeindre, fragiles et en mauvais état, mon but n’est pas de refaire « à neuf » mais de conserver le plus possible l’existant.

De vieux plâtres soufflés sur enduits terre, d’anciens mortiers de chaux ou des résidus de colle sur des fonds peints derrière lesquels se trouvent les subjectiles nommés plus haut.
Les propriétés des fonds à peindre sont hétéroclites et la plupart du temps fragiles. Donc pas de toile de verre, pas de colle vinylique, pas de peinture acrylique qui de toute manière ne tiendraient pas sur de vieux blancs gélatineux ou de vieux badigeons.

Donc avant tout, reprise de certains plâtres quand c’est encore possible, application de bandes calicots et plâtre sur les fissures et surtout application de peinture minérale sans tension pour ne pas solliciter le support.

Si le mur à peindre se trouve trop dégradé, cela devient l’affaire du maçon. J’effectue aussi les restaurations des éléments en plâtre comme les corniches et les rosaces.

Le but reste le même, laisser respirer au maximum le support qui doit accueillir la peinture. En ce sens, cette approche convient particulièrement aux maisons en bois actuelles car leurs qualités perspirantes sont respectées par l’utilisation d’apprêts et de peintures qui respirent.

J’utilise des apprêts naturels qui conviennent aux caractéristiques intrinsèques de chaque support à peindre. Principalement des sous-couches minérales ou à base d’huiles. Il est évident que l’utilisation de liant vinylique est à proscrire.

 

 

peintures-minerales

Les peintures

Minérales

Les peintures

à la chaux

Les peintures à la chaux sont relativement simples à fabriquer. Le tout est de trouver la bonne poudre de marbre – une véritable chaux en pâte italienne – et d’y introduire des pigments qui lui soient compatibles.
J’oubliais le fixateur sans qui tout n’est que poussière : la caséine. il y en a d’autres mais, pour ma part, je n’utilise que celle-ci.
La réaction que ce genre de peinture minérale peut avoir avec son support, ainsi que sa mise en teinte, nous pousse à la prudence. D’où l’importance de bien reconnaître les fonds à peindre et de bien les traiter. Ce type de peinture est apprécié et recommandé pour les intérieurs des maisons écologiques actuelles car elle respecte les caractéristiques respirantes des murs à ossature bois et autres procédés des construction.

Les peintures

Naturelles

La qualité de l’air dans nos habitations est un enjeu pour la santé et mes peintures naturelles vont dans ce sens. Pour une construction neuve ou une rénovation, il est important de se pencher sur la question de la non-nocivité des peintures intérieures que vous allez choisir.

Les peintures aux silicates, à l’argile et à la caséine sont des peintures naturelles qui répondent à ces questions.
Les charges et les liants diffèrent mais leur aspect sont très semblables. Sans tension, elles ont un rendu cordé mat avec une belle matière, comme la chaux.
La composition des apprêts est différente car il peut y avoir des incompatibilités avec certains pigments. Les peintures aux silicates nécessiteront plus particulièrement des colorants spéciaux.